Accueil » Faits divers » AMBATOMIRAHAVAVY – Deux frères abattus en commettant un braquage
Faits divers

AMBATOMIRAHAVAVY – Deux frères abattus en commettant un braquage

La ville d’Ambatomirahavavy a été réveillée par des tirs.

Cinq bandits ont braqué les fonds d’une quincaillerie qui allaient être versés dans une banque. Deux des malfaiteurs ont été tués par les gendarmes.

Les balles ont sifflé aux oreilles à Ambato­mirahavavy dans la matinée d’hier. En se retrouvant nez-à-nez avec les forces de gendarmerie, une escouade de bandits armés en a eu pour son grade. Deux membres de la bande ont été abattus pendant un échange de tirs. Une somme de dix-sept millions d’ariary qu’ils venaient de dérober a été prise en leur possession. L’un des bandits tombé sous les balles des gendarmes avait sur lui une arme de poing. Trois comparses des deux individus tués dans l’intervention de la gendarmerie ont par ailleurs réussi à prendre la fuite. L’argent dérobé, puis récupéré par les gendarmes, est la recette d’une quincaillerie sise à Ambatomirahavavy. Un employé a été envoyé par le patron pour la déposer à la banque à Imerintsiatosika lorsque les malfaiteurs lui ont tendu une embuscade. Selon les informations recueillies, l’individu qui devait faire le versement avait emprunté un taxi-be. L’ayant pris en filature, certains des braqueurs ont sauté à bord du véhicule de transport en commun.

À découvert

Après quelques kilomètres, les bandits infiltrés dans le taxi-be sont passés à l’action. Ils ont de ce fait sorti leurs armes pour faire main basse sur la sacoche contenant le pactole. Ils sont aussitôt descendus du véhicule pour rejoindre leurs comparses qui les attendaient déjà à moto sur une descente. Néanmoins, l’employé délesté de son versement a entretemps alerté son patron qui, à son tour, a prévenu au téléphone la brigade territoriale de la gendarmerie nationale d’Ambatomirahavavy. Des éléments d’intervention sont venus à la rescousse. En arrivant à l’endroit où se trouvaient les braqueurs, les gendarmes ont été accueillis avec des coups de feu. Des témoignages indiquent que les bandits avaient également un fusil. Une poursuite à pied s’est ensuivie dans les environs. En prenant les jambes à leur cou à découvert, en passant par un terrain vague, dit Antanimenabe, deux des malfaiteurs ont été abattus. Le sac à dos contenant l’argent étaient encore sur eux. Leurs acolytes ont pour leur part réussi à s’évanouir dans la nature. Récupérée en totalité, la somme tombée dans l’escarcelle des braqueurs a été restituée au propriétaire.

Commenter

Ce formulaire recueille votre nom et adresse e-mail afin que nous puissions valider votre commentaire. Veuillez consulter notre politique de confidentalité afin de prendre connaissance sur la façon dont nous protégeons vos informations.
Je consens à ce que L'Express de Madagascar collecte mon nom et email..

Cliquez pour commenter