Accueil » Faits divers » Mandabe – Il tire sur sa femme et se suicide
Faits divers

Mandabe – Il tire sur sa femme et se suicide

L’Hôtel  de  ville  de  Mandabe.

Un père de famille de 58 ans, de Mandabe, dans le Menabe, a tué sa femme d’une balle avant de se suicider. Il était ivre.

Une scène effrayante. Un enseignant du collège d’enseignement général (CEG) de Mandabe, dans le district de Mahabo, de la région Menabe, âgé de 58 ans, et sa femme de 38 ans sont décédés par balle, dimanche, vers 20 heures. Le couple s’est querellé devant ses enfants cette nuit-là. Le mari était saoul et a menacé sa femme avec son arme, un fusil de chasse de marque Baïkal. Soudain, il a fait feu sur elle et l’a touchée à la clavicule gauche. Elle est morte sur le coup.

Le quinquagénaire s’est ensuite rué vers leur seconde maison, à dix mètres de là. Sitôt à l’intérieur, il s’est tué d’une balle dont la pénétration est située au niveau de l’abdomen. Le projectile a transpercé ses organes, selon les informations glanées.

Témoin oculaire

Alertés, quatre gendarmes dirigés par le commandant de la brigade locale se sont déplacés sur les lieux. « Nous avons interrogé la fille aînée du couple, en tant que témoin oculaire. Elle a affirmé que son père a tiré sur sa mère. Elle a précisé qu’il y a eu une bagarre avant l’acte », relatent les gendarmes.

« Dans l’autre maison, nous avons découvert l’enseignant inanimé et allongé sur le lit, son fusil à son côté. Nous avons procédé à une fouille corporelle et retrouvé deux chevrotines non percutées dans sa poche gauche. Puis, nous avons récupéré deux étuis sur les lieux pendant le ratissage. Après les constatations d’usage, les défunts ont été remis à leur famille, tandis que l’arme et les chevrotines ont été gardées à la brigade pour les besoins de l’enquête », poursuivent-ils.

Selon l’audition sommaire de la fille des victimes, « son père menaçait toujours sa mère avec son arme chaque fois qu’il était sous l’effet de l’alcool. Il cherchait la bagarre. Ils avaient un problème conjugal. Ils se sont déjà séparés. On en saura davantage à l’issue de l’enquête ».

« La fille aurait tenté d’empêcher son père de tirer, mais tout s’est passé en une fraction de seconde », ajoutent les enquêteurs.

Commenter

Ce formulaire recueille votre nom et adresse e-mail afin que nous puissions valider votre commentaire. Veuillez consulter notre politique de confidentalité afin de prendre connaissance sur la façon dont nous protégeons vos informations.
Je consens à ce que L'Express de Madagascar collecte mon nom et email..

Cliquez pour commenter

Voir aussi