Accueil » Economie » CARBURANT FRELATÉ – Jovena apporte un éclairage
Economie

CARBURANT FRELATÉ – Jovena apporte un éclairage

Les contrôleurs-qualité de Jovena.

La propagation des carburants frelatés sème une panique chez les consommateurs actuellement. La compagnie Jovena apaise le doute de ses clients en appuyant sur le contrôle de la qualité du carburant vendu.

Nous encourageons les clients à venir acheter du carburant dans les stations-service pour être sûrs de la qualité. Nous sommes en étroite collaboration avec le ministère des Hydrocarbures et l’OMH. Un contrôle systématique se fait et les produits sont contrôlés poste par poste. Jusqu’à présent, l’OMH, qui est le représentant du ministère, n’a rien constaté d’anormal à la station Jovena. Les produits vendus dans les stations suivent les exigences de l’OMH. Un client s’est plaint mais nous lui avons répondu tout de suite avec la descente de l’OMH à la station-service d’ Amoron’akona.

Cette descente que nous avons faite avec l’OMH a pour but de contrôler la qualité du carburant .Jovena est le seul à Madagascar qui possède une jauge électronique qui a l’historique des cuves à heures précises. Le gouvernement mène l’enquête liée à cet incident » affirme Yvon Rakotoarisoa, chef de département réseau auprès de Jovena Madagascar.

La compagnie Jovena suit de près la qualité des carburants depuis le dépôt jusqu’à l’arrivée des citernes dans chaque station. L’utilisation d’un additif lui permet d’obtenir un carburant premium.

Contrôle de qualité

 » L’achat dans les stations-service permet la traçabilité de tous les achats effectués. Le système de surveillance de toutes les stations et la jauge électronique ne mentent pas. Nous possédons deux labos mobiles, mais cela ne suffit pas, la jauge électronique est connectée en permanence à Jovena, nous pouvons tout voir ce qui se passe dans chaque station. Les transporteurs de nos carburants possèdent pour que nous puissions voir l’itinéraire de la citerne. Le dépôt est commun pour toutes les compagnies pétrolières, mais c’est dans le chargement que chacun a ses propres spécificités.

Pour Jovena il y a un additiveur qui ajoute des additifs et contrôle la qualité de chaque camion » ajoute t- il. Pour le cas de la compagnie Jovena avec ses cent cinq stations réparties dans les 22 régions, si ce cas de carburant frelaté se produit dans l’une de ses stations, le gérant sera licencié, le client sera dédommagé. Une fermeture temporaire sera prévue par l’OMH jusqu’à ce que la situation se régularise.

Commenter

Ce formulaire recueille votre nom et adresse e-mail afin que nous puissions valider votre commentaire. Veuillez consulter notre politique de confidentalité afin de prendre connaissance sur la façon dont nous protégeons vos informations.
Je consens à ce que L'Express de Madagascar collecte mon nom et email..

Cliquez pour commenter