Accueil » Politique » AIDES AU DÉVELOPPEMENT – Le Plan cadre de coopération des Nations Unies défini
Politique

AIDES AU DÉVELOPPEMENT – Le Plan cadre de coopération des Nations Unies défini

Le Coordonnateur Résident des Nations Unies, Issa Sanogo.

L’atteinte des objectifs du développement durable a été rappelée hier par le Coordonnateur Résident des Nations Unies, Issa Sanogo, lors d’une réunion avec les représentants du gouvernement.

Convergence de vues. Hier au Bâtiment Plan- Anosy, le gouvernement malgache par le biais du ministère de l’Economie et des finances et le Système des Nations Unies, SNU, à Madagascar ont organisé conjointement une réunion de haut niveau du Comité de Pilotage Conjoint du Plan Cadre de coopération des Nations Unies pour le développement durable, UNSDCF. Cette structure est en charge de superviser la mise en œuvre de l’UNSDCF.

Ce Plan cadre constitue un engagement en faveur de l’émergence de Madagascar, de l’atteinte des Objectifs de Développement durable, et de la reconstruction après la crise de la Covid-19, la crise alimentaire, énergétique et financière amplifiée par la guerre en Ukraine, l’urgence climatique globale et les catastrophes déclenchées à Madagascar par des risques naturels. En tant que co-présidente de ce Comité de pilotage, la ministre de l’Economie et des Finances, Rindra Hasimbelo Rabarinirinarison, lors de son allocution d’ouverture, a réaffirmé l’engagement du Gouvernement pour la mise en œuvre de l’UNSDCF. Elle a souligné combien les interventions des agences des Nations Unies sont un soutien inestimable pour Madagascar dans le cadre de la lutte contre la pauvreté. « Je saisis cette occasion pour témoigner, une fois de plus, envers le Système des Nations Unies, notre reconnaissance pour tous ses appuis, marquant la conviction et l’espoir partagé pour Madagascar dans son processus de lutte contre la pauvreté, pour ne laisser personne de côté ».

Un véritable plaidoyer

Le Coordonnateur Rési­dent des Nations Unies, Issa Sanogo a, quant à lui, réitéré l’engagement des Nations Unies à favoriser la participation transparente et inclusive de toutes les parties prenantes, à la mise en œuvre de la programmation du développement des Nations Unies et faire preuve de redevabilité et de responsabilité envers toutes les parties prenantes.

La contribution du SNU- Madagascar à travers le Plan cadre vise à renforcer et mieux cibler la coopération du SNU, selon ses avantages comparatifs, pour rendre la société malgache plus résiliente et plus inclusive. Il s’agit d’un véritable plaidoyer pour répondre aux besoins de la population et ne laisser personne de côté. Durant cette réunion, des présentations et discussions ont eu lieu entre les membres du Comité composé de hautes autorités, des membres du Corps diplomatique et consulaire, des Organisations de la Société Civile, et du Secteur Privé. Ces membres du Comité ont pu discuter des progrès réalisés, des contraintes problèmes rencontrés dans la mise en œuvre et des opportunités émergentes pour la programmation de l’UNSDCF. Des recommandations ont été évoquées pour renforcer la mise en œuvre des activités. L’approche de la prochaine revue de l’UNSDCF a été également soulevée durant cette rencontre. Après une première année de mise en œuvre du Plan cadre, des progrès concrets ont été réalisés, en dépit des contextes mondial et national difficiles tels que la covid-19, la guerre en Ukraine, la sècheresse au Sud et les cyclones successifs qui ont amené nos program­mes à continuer à s’adapter.

Commenter

Ce formulaire recueille votre nom et adresse e-mail afin que nous puissions valider votre commentaire. Veuillez consulter notre politique de confidentalité afin de prendre connaissance sur la façon dont nous protégeons vos informations.
Je consens à ce que L'Express de Madagascar collecte mon nom et email..

Cliquez pour commenter