Magazine Régions

Salon de la médecine – La responsabilité médicale rappelée

Les acteurs des soins médicaux sont présents à Mahajanga pour se pencher sur les relations médecin-patient en particulier. Les responsabilités sont exposées.

La 9ème édition du Salon de la médecine, organisé tous les ans par le Conseil régional de l’Ordre des médecins à Mahajanga (CROM) a réuni la grande famille de la médecine et d’illustres invités. L’évènement s’était déroulé à la Chambre de commerce et de l’Industrie, de Mahajanga vendredi, toute la journée.

Le président du Conseil de l’Ordre national des médecins, le Dr Eric Andrianasolo, a exposé le thème sur la responsabilité médicale. Les exemples de fautes professionnelles dont l’omission de porter secours, l’avortement illégal, les certificats mensongers, l’exercice illégal de la médecine ainsi que le secret professionnel et l’atteinte à l’intégrité corporelle ont été rappelés et expliqués aux participants.

« Aujourd’hui, un grave problème de communication se pose au sein de la médecine. Nous avons l’obligation d’information ainsi que le contrat de soins. L’obligation des professionnels de santé est de réparer le dommage causé », a souligné le président du CONM.

Le contrat de soins entre le médecin et son patient comporte l’obligation pour le médecin de donner à son patient des soins consciencieux, attentifs et conformes aux données acquises de la science.

Mieux informés

Le président du CROM de Mahajanga, le Dr Haja Razanakoto a été satisfait de la 9ème édition. « La médecine est en continuel changement. Nous devons être à jour des évolutions. Une seule médecine existe au monde. Elle est la même pour les pays pauvres et riches », a-t-il précisé.

La médecine naturelle a été mise en avant, cette année. Le directeur régional de la Santé publique du Boeny, le Dr Rivo Rakotonavalona a, par ailleurs, présenté une communication sur l’éradication du paludisme et la prévention de l’Ebola, durant les séances de conférence débat. Le Pr Milijaona Randrianarivelo, a, de son côté, apporté des informations sur le paludisme. La prévention du cancer du col de l’utérus et la prise en charge ont été rapportées par le Pr Pierana et l’équipe gynécologique du CHU Androva, tandis que les accidents thromboemboliques ont été expliqués par le Pr Fidiarivony Ralison.

Par ailleurs, des présentations sur le trouble digestif fonctionnel des bébés, sur l’accès aux financements (Shop plus et Accès banque), et sur la Mutuelle de santé par l’Association Miampita ont été effectuées.