Accueil » Social » Insécurité – Un directeur d’école tué par des « dahalo »
Social

Insécurité – Un directeur d’école tué par des « dahalo »

L’insécurité a eu raison d’un enseignant en fonction dans la commune rurale d’Ankiliabo. Des « dahalo » ont tué ce directeur de l’Ecole primaire publique à Ankiliabo, dans le district de Manja et région de Menabe, vendredi. « Une soixantaine d’individus sont venus dans notre village pour voler des zébus, vers 5 heures du matin. Mon père a pris la fuite, à leur arrivée. Ils lui ont tiré dessus à une distance de 70 mètres. Il est mort sur le coup », raconte le fils de la victime, samedi.
Ces bandits ne se sont pas contentés du meurtre. Ils ont pris en otage la femme du défunt et ont emporté avec eux cent vingt zébus. La dame a été relâchée à 25 kilomètres du village, suite à l’intervention des villageois et des forces de l’ordre. « Les villageois ont reconnu quelques-uns des “dahalo”. Il y a eu des accords et elle a été relâchée, saine et sauve », continue la source. Ces malfaiteurs ont poursuivi leur mission dans un autre village du même district où ils se sont emparés de quatre zébus. «Ils ont été attendus dans un embuscade à Soalengo. Des “dahalo” ont été tués et tous les bovidés ont pu être récupérés », rapporte Solofo Rakotondramanana, chef du district Manja.

1 commentaire

Ce formulaire recueille votre nom et adresse e-mail afin que nous puissions valider votre commentaire. Veuillez consulter notre politique de confidentalité afin de prendre connaissance sur la façon dont nous protégeons vos informations.
Je consens à ce que L'Express de Madagascar collecte mon nom et email..

Cliquez pour commenter

  • Tena mbola mibaby ny voka-dratsin’ny Krizy naterak’i Andry Rajoelina ihany isik ahatramin’iza na dia efa nanao izay fara heriny aza ny fanjakana mijoro.Tena mpanimba firenena tokoa iny Rangahy iny ary tsy mitsinjo ny taranaka malagasy akory.