Actualités Social

Enseignement supérieur – Les boursiers à l’étranger respirent

La situation des boursiers du gouvernement malgache à l’étranger semble s’être améliorée. Plusieurs étudiants auraient achevé leurs études, depuis 2014 jusqu’à présent, malgré des arriérés impayés. Et aucune plainte de la part de ces boursiers ni de leurs parents, n’a été entendue, depuis quel­que temps. « L’État malgache a déjà payé une partie de ses dettes et il continue à le faire », a indiqué une source auprès du ministère de l’Enseignement supérieur et de la recherche scientifique, vendredi.
Les boursiers du gouvernement malgache en France et en Chine s’étaient plaints des difficultés engendrées par le non-paiement de leurs bourses d’études, par l’État malgache. Quelques uns auraient été victimes de menace d’expulsion, d’autres auraient été victimes d’absence de moyens de subsistance. « Je pense que ça va mieux en ce moment », a rassuré l’ambassadeur de Chine à Madagascar.
Depuis 2011-2012, Mada­gascar a suspendu l’envoi de boursiers pris en charge par l’État malgache, dans les pays étrangers. Ceux qui veulent poursuivre leurs études à l’étranger doivent attendre les offres des pays donateurs.

Miangaly Ralitera

Commenter

Ce formulaire recueille votre nom et adresse e-mail afin que nous puissions valider votre commentaire. Veuillez consulter notre politique de confidentalité afin de prendre connaissance sur la façon dont nous protégeons vos informations.
Je consens à ce que L'Express de Madagascar collecte mon nom et email..

Cliquez pour commenter