Accueil » Actualités » Virus zika et dengue – Le ministère de la santé sur le qui-vive
Actualités Social

Virus zika et dengue – Le ministère de la santé sur le qui-vive

Dans le contexte des mala­dies épidémiques telles que le zika et la dengue, le ministère de la Santé publique renforcera la surveillance des maladies épidémiques avec l’Institut Pasteur et la DVSSE (direction de la veille sanitaire et de la surveillance épidémiologie). « Pour renforcer la surveillance de l’épidémie, le ministère distribuera 2 650 tablettes d’ici six mois à chaque CSB (centre de santé de base) pour le transfert d’informations et le suivi à chaque seconde des maladies épidémiques », a déclaré le Professeur Mamy Lalatina Andriamanarivo, ministre de la Santé publique. Aucun cas suspect de zika et de dengue n’a été relevé à Madagascar. « Des examens sérologiques ont été réalisés à l’Institut Pasteur de Paris puis à Marseille,
20 sérums des cas identifiés suspects qui sont tous des bébés, ont été testés et les résultats sont tous négatifs » souligne le ministre. En outre, le ministère enregistre une diminution des maladies épidémiques. « Nous avons une diminution très significative des cas de peste dans le district d’Ankazobe. Grâce aux grands efforts effectués cette année pour atteindre trois cas de peste en 2016, alors que chaque année on en notifie des dizaines» explique le docteur Mahery Jean Chrysostome Ratsitorahina, directeur de la DVSSE.

Mirana Rakotoarisoa

Commenter

Ce formulaire recueille votre nom et adresse e-mail afin que nous puissions valider votre commentaire. Veuillez consulter notre politique de confidentalité afin de prendre connaissance sur la façon dont nous protégeons vos informations.
Je consens à ce que L'Express de Madagascar collecte mon nom et email..

Cliquez pour commenter