Accueil » A la une » L’Assemblée nationale ajourne l’examen du projet de loi relatif au code de communication médiatisée
A la une Actualités Politique

L’Assemblée nationale ajourne l’examen du projet de loi relatif au code de communication médiatisée

Depuis ce matin, l’Assemblée nationale était sous le feu du projecteur. La chambre basse devrait voter ce jour le projet de loi relatif au code de communication. Mais la majorité des députés présente dans la salle a voté pour le report de l’examen de ce texte.

Un ouf de soulagement pour les medias malgaches. L’Assemblée nationale a décidé d’ajourner l’examen du projet de loi relatif au code de communication médiatisée. 45 députés ont décidé de renvoyer son examen tandis que 18 ont soutenu de passer à la vote ce texte « polémique ».

Des activistes des réseaux sociaux, des journalistes ainsi que le groupement des éditeurs de presse d’information et multimédia de Madagascar (GEPIMM) ne cessent de dénoncer les dangers de ce projet de loi et d’appeler à l’ouverture d’une discussion.

Hier, les membres de la presse, ont organisé une marche vers Tsimbazaza dans le but de faire comprendre à nos élus les dangers de ce projet de loi, en vain. Avec ce code taillé sur mesure, la presse et les médias,  n’ont plus le droit de soulever la corruption dans les institutions comme la Justice, la gendarmerie, le détournement de fonds dans les ministères, de dénoncer les trafics en tous genres, de parler de la dépréciation de la monnaie nationale, d’interpeller des responsables défaillants, des services ou des agents de l’État.

 

 

 

Plus d’information dans notre édition de demain.

Commenter

Ce formulaire recueille votre nom et adresse e-mail afin que nous puissions valider votre commentaire. Veuillez consulter notre politique de confidentalité afin de prendre connaissance sur la façon dont nous protégeons vos informations.
Je consens à ce que L'Express de Madagascar collecte mon nom et email..

Cliquez pour commenter