Accueil » Actualités » Coopération nippo-malagasy – Madagascar se prépare à la Ticad
Actualités Economie

Coopération nippo-malagasy – Madagascar se prépare à la Ticad

Le Japon intensifie sa présence à Madagascar en investissant encore plus dans le développement économique et social. Les projets se multiplient.

Le gouvernement japonais réaffirme son soutien au peuple malgache, toujours dans son engagement à appuyer de façon significative l’ensemble des pays africains à sortir de la situation de précarité économique et sociale. Satisfait des efforts entrepris par Madagascar, la réunion et le dialogue pour la promotion de la Conférence internationale de Tokyo pour le développement de l’Afrique (Ticad), initiée par l’Agence japonaise de coopération internationale (JICA), hier, a été une opportunité pour discuter de la future stratégie de coopération nippo-malagasy. En effet, trois axes d’intervention de la JICA ont été confirmés pendant cette réunion : à savoir le développement rural et agricole, le développement du secteur social et le développement économique.

Port de Toamasina
Selon le ministre malgache auprès de la Présidence chargé de l’Agriculture et de l’élevage, Rivo Rakotovao, « Madagascar a été largement bénéficiaire du Ticad dans plusieurs secteurs, comme en témoignent les résultats des projets Papriz, Prodaire, ou de l’approche Seikatsu-Kaizen ». Cepen­dant, les représentants du gouvernement malgache n’ont pas manqué de solliciter encore plus l’assistance et les aides japonaises. Le Japon a, jusqu’ici, investi 1,6 milliards de  dollars pour ses projets à Madagascar et compte investir plus dans l’aide publique au développement.
L’extension du port de Toamasina, entrant dans le cadre du projet Tatom ou Projet d’élaboration du schéma directeur de développement de l’axe économique Antananarivo- Toamasina, reste encore en attente. « Nous sommes à la dernière étape du processus. Le gouvernement japonais a presque fini l’étude sur ce projet », mentionne Ayumi Takahashi, directeur de programme JICA. Interrogé sur ce sujet, le directeur général de l’Aménagement du territoire et de l’équipement, Gérard Andriamanohisoa, explique que « le financement de 500 millions de dollars est déjà acquis mais nous ne sommes encore que dans la phase « étude » du projet ».
Par ailleurs, la sixième édition de la Conférence internationale de Tokyo pour le développement de l’Afrique se tiendra à Nairobi, Kenya les 27 et 28 août prochain, avec la participation de Madagascar.

Rado Andriamampandry

Tags

Commenter

Ce formulaire recueille votre nom et adresse e-mail afin que nous puissions valider votre commentaire. Veuillez consulter notre politique de confidentalité afin de prendre connaissance sur la façon dont nous protégeons vos informations.
Je consens à ce que L'Express de Madagascar collecte mon nom et email..

Cliquez pour commenter