Accueil » Actualités » Beach volley – Zone 7 – Timide préparation de l’équipe nationale
Actualités Sport

Beach volley – Zone 7 – Timide préparation de l’équipe nationale

Plus qu’une semaine. Du déjà vu, les événements organisés par la fédération malgache de volleyball se déroulent silencieusement, pas assez médiatisés. Les férus de la discipline en demandent la raison   La Grande Ile a été désignée pour abriter la première édition de la Coupe des nations de beachvolley de la zone 7 depuis la fin de l’année dernière. Ce sommet régional a déjà été prévu se tenir en mars et a été reporté pour les 8, 9 et 10 juillet sur la plage du Soma Beach village à Mahajanga. Le premier rassemblement des présélectionnés en guise de test a eu lieu au mois de mai au Batou Beach à Ambohi­manambola. Un mois plus tard, le deuxième regroupement s’est tenu les 11 et 12 juin à Mahajanga afin de faire tâter d’avance le terrain aux membres des équipes nationales.

Bras croisés
La fédération a retenu quatre joueurs dans la liste définitive, les champions en titre du sommet national en décembre 2015, Mahadim­bisoa Razafimahatratra et Aimé Michel Douraline alias «Boudah», tous deux n’appartenant actuellement à aucun club et les deux vice-champions, Fenoraza Andriamanoha et Niaina Rakotoandry de la GNVB. Chez les dames, les quatre membres de l’équipe nationale sont les championnes nationales en titre, Melissa Rambony de Stef’auto et la majungaise Maira Laurenzi, ainsi que les sœurs Adol­phina Eugenie et Ihoby Alexandra Razanabelo du club VBCD, vice-championnes. A plus d’une semaine de la compétition, aucun programme d’entraînement n’a été fixé selon de directeur technique national, Serge Saramba. «Nous ne suivons plus de regroupement, nous n’irons à Mahajanga que le 7 juillet, la veille de la competition», confie Boudah, un des membres de l’équipe nationale masculine. Il semblerait que toutes décisions attendent le retour du président de la fédération malgache de volleyball, Jocelyn Raman­dimbisoa ce week-end, car il est encore en  mission en Suisse. Pour revenir à la compétition, cette Coupe de l’Océan Indien réunira quatre Iles de la région: Mada­gascar pays hôte, Maurice, Seychelles et Comores. Cette timide préparation pourra affecter la performance des équipes malgaches pour décrocher les titres.

S.R.