Accueil » A la une » Football – CAN 2023 : Ça passe ou ça craque pour les Barea
A la une Sport

Football – CAN 2023 : Ça passe ou ça craque pour les Barea

Le  coach  Dupuis  anime  une  séance  de  visionnage  de  matches  tous  les  soirs.

Tous les footeux malgaches du pays ou ailleurs ont hâte de suivre le match de ce soir et de savoir le résultat du premier match des Barea, qualificatif à la CAN.

Jour-J. Vingt quatre Barea affronteront ce soir les Black Stars ghanéens au stade de Cape Sports au Ghana. Ce match compte pour la première journée des qualifications à la Coupe d’Afrique des Nations 2023 en Côte d’Ivoire. Les yeux des footeux et fans des Barea seront ce soir rivés sur le petit écran en famille, entre amis ou collègues pour suivre en direct ce match qui sera diffusé sur la chaine nationale et le Canal+sport1 vers 22h, heure malgache

Cette rencontre inaugurale ne sera pas facile pour les hommes du sélectionneur français, Nicolas Dupuis désigné une deuxième fois à la tête de l’équipe nationale A après le succès malgache à la CAN 2019 en Egypte. Les Black Stars sont mathématiquement supérieurs sur le papier. Classé 60e mondial, le Ghana a déjà disputé vingt-trois CAN et compte quatre titres (1963, 1965, 1978, 1992). Il a atteint les quarts de finale de la Coupe du monde en 2010 en Afrique du sud, sur quatre participations.

Ce grand pays du football africain vient de décrocher son énième ticket pour le Mondial en éliminant le Nigéria en barrage à la fin mars. Entre 2008 et 2017, le Ghana arrivait deux fois en finale et quatre fois en demi-finales. En perte de vitesse, les Étoiles noires ghanéennes échouaient en phase de groupe lors de la dernière édition de la CAN, battues par Cœlacanthes comoriens (2-3) et tenues en échec par les Super Eagles Nigérians (0-0).

Tout est possible

Le sélectionneur ghanéen Otto Addo va-t-il aligner ce soir ses stars européens à savoir le capitaine, André Ayew, l’attaquant de Swansea City en D2 aux États Unis, son frère Jordan Ayew qui évolue au Crystal Palace en Premier League, le milieu de terrain Alfred Ducan (Fioren­tina Italie) ou aussi le milieu Thomas Partey (Atletico Madrid), …

Bref, on saura le résultat au bout des 90 minutes du match. Les Barea de Mada­gascar n’ont pas à rougir avec ce mélange de quatre Barea rescapés de 2019, et aussi des neuf meilleurs locaux issus de l’Orange Pro League. Sans conteste, Madagascar est toujours considéré comme parmi les favorites, après l’épopée à la CAN 2019 en Égypte, éliminé en quarts de finale par la Tunisie (0-3). La Grande Ile se qualifiait en huitièmes de finale après le match nul contre la Guinée (2-2), et en surprenant par la suite le Burundi (1-0) et le Nigéria (2-0) en phase de groupe. En huitième, Madagascar a corrigé les Congolais (2-2, tab 4-2). A la veille du match, la délégation malgache est arrivée hier après-midi à Cape Coast, ville hôte de la rencontre. Les pro tégés de Nicolas Dupuis ont tâté le terrain hier à 19h locale, heure du match, pour un dernier réglage. Le sélectionneur de Barea CHAN, Romuald Félix Rakotondrabe, nommé il y a deux jours estime que « la victoire est toujours possible comme pour tous les autres matches de football. Il suffit d’une bonne stratégie avec ces éléments qui ont du talents ». Croisons les doigts, «wait and see ».

Commenter

Ce formulaire recueille votre nom et adresse e-mail afin que nous puissions valider votre commentaire. Veuillez consulter notre politique de confidentalité afin de prendre connaissance sur la façon dont nous protégeons vos informations.
Je consens à ce que L'Express de Madagascar collecte mon nom et email..

Cliquez pour commenter