Accueil » Faits divers » Insécurité – Deux dangereux braqueurs piégés à Ivato
Faits divers

Insécurité – Deux dangereux braqueurs piégés à Ivato

Deux  membres  de  leur  gang  ont  été  tués  lors  d’une  fusillade  à  Besarety,  le  8  mai

Deux membres du gang ayant fomenté un braquage à Ankadivato, le 8 mai, ont récemment été pris en filature à Ivato. Ils avaient participé à plusieurs attaques armées dans la ville.

Répression du bandi­tisme. Deux braqueurs réputés dangereux, auteurs de plusieurs braquages perpétrés dans la capitale, sont tombés dans le filet de la brigade criminelle de quatrième section (BC4), le 25 mai, à Ivato. Ils ont figuré parmi les criminels dans la ligne de mire de la police, depuis leur tentative de braquage fomentée à Ankadivato, le 8 mai.

Les bandits projetaient d’opérer un coup ce jour là. Cinq d’entre eux ont été capturés vivants et placés en détention préventive au terme de leur passage au parquet. Deux autres ont été tués au cours d’une fusillade survenue aux petites heures dans le quartier de Besarety.

L’enquête menée par les limiers de la BC4 a permis de savoir que les deux derniers membres de l’escouade ont réussi à s’enfuir en voiture. Celle-ci a été identifiée. Des informateurs civils ont mis la police sur la bonne piste. D’après leurs ren­seignements, les fuyards étaient à Ivato.

Course-poursuite

Au cours des investigations, le duo scélérat s’est fait remarquer à bord de la voiture, à une station-service à Ampasika, le 25 mai. Des éléments d’intervention y ont aussitôt été envoyés pour l’intercepter.

Les bandits ont démarré en trombe pour semer les policiers. Une course-poursuite effrénée a été engagée. Tous les deux ont fini par être rattrapés à Ivato. Ils ont été ramenés dans les locaux de la direction de la police judiciaire pour être soumis à un interrogatoire. Le véhicule a été mis en fourrière.

Selon les informations, ces hommes et leur bande se sont forgés une redoutable réputation dans une série d’attaques armées commises dans la capitale.

La gendarmerie et la po­lice nationale ont recherché ces deux truands. D’autres comparses ont récemment été capturés par les gendar­mes d’Ankadinondry Sakay.

Les deux protagonistes ont été traduits au parquet, selon les dernières informations recueillies hier dans la soirée.

Commenter

Ce formulaire recueille votre nom et adresse e-mail afin que nous puissions valider votre commentaire. Veuillez consulter notre politique de confidentalité afin de prendre connaissance sur la façon dont nous protégeons vos informations.
Je consens à ce que L'Express de Madagascar collecte mon nom et email..

Cliquez pour commenter