Accueil » Social » Habitats – Cent cinquante logements sociaux à livrer
Social

Habitats – Cent cinquante logements sociaux à livrer

Le régime Arema, dans sa dernière et ultime version, a prévu de construire trente cinq mille logements « décents» par an. Mais l’entreprise asiatique qui devait faire sortir de terre les premiers échantillons du côté de Vontovorona, avec l’émergence d’une nouvelle ville, a préféré couper des bois précieux dans le nord du pays. Pied au plancher, la Seimad a repris le projet, avec plus ou moins de réussite. L’assistance financière de la banque Shelter Afrique n’a pas fait long feu.

Pour l’actuel président de la République, Andry Rajoelina, les paroles se joignent aussitôt aux actes. Ainsi, la livraison à leurs propriétaires des 150 logements sociaux, encastrés dans des immeubles flambant neufs, du côté d’Ivato ne saurait plus tarder. Ceux qui ont l’habitude d’ironiser que tout reste au stade des maquettes pour ce qui est des projets présidentiels, doivent ravaler leurs propos. L’acquisition de ces biens immobiliers a été facilitée par le système de vente location. Ils constituent une des réponses aux divers problèmes inhérents à l’habitation. Dans la masure où les promoteurs immobiliers, par le souci permanent de la rentabilité sur le court terme de leurs investissements si lourds, misent plutôt sur les appartements, villas et résidences de haut standing, faciles à céder. Au détriment des maisons moins coûteuses à la construction, mais difficiles à louer ou à vendre.

Commenter

Ce formulaire recueille votre nom et adresse e-mail afin que nous puissions valider votre commentaire. Veuillez consulter notre politique de confidentalité afin de prendre connaissance sur la façon dont nous protégeons vos informations.
Je consens à ce que L'Express de Madagascar collecte mon nom et email..

Cliquez pour commenter