Actualités Culture

Musique urbaine – « Threestyle » en trois groupes de rap

Trois groupes pour le prix d’un concert. « Threestyle », initié par le label M3free, émerveillera les aficionados de musique urbaine ce week-end.

Trois styles, trois projets sortis lors des trois premiers mois de cette année. C’est ce que le label M3free offrira au public à travers les trois groupes Codex, Elita et Etni-K, au Cercle Germano Malgache (CGM) à Analakely. Rendez-vous y est ainsi donné, ce
4 juin à partir de 15 heures pour un concert inédit, rythmé et orné de découvertes, pour tous les amateurs de hip hop de la capitale.
Intitulée « Threestyle », cette formule illustre les trois styles de ces groupes. Ce concert organisé par M3free, rentre toujours dans cette optique de valoriser par le label, le talent des rappeurs de la Grande île. « Ce sont là essentiellement de jeunes rappeurs issus d’une jeune génération d’artistes actuels, ayant un fort potentiel qu’on se doit de promouvoir. Ils sont productifs et ils ont ainsi le mérite qu’on leur accorde une scène où ils peuvent amplement faire valoir leur créativité », affirme Tongue Nat, du label M3Free. « Threestyle » s’affirme autant comme un tremplin pour les groupes qui y participent, mais surtout comme une occasion unique pour le public de s’imprégner de cette énergie propre au rap.
Fraternel et solidaire
Concert exclusif pour le rap malgache, « Threestyle » honore ces trois groupes de Codex, Elita et Etni-K, ce samedi. Trois groupes qui ont la grande particularité d’avoir produit et sorti des albums pour promouvoir leur art, tout en ayant trois couleurs musicales qui les distinguent les uns des autres. En outre, ces trois groupes représenteront
diverses générations de la musique rap, chacun à leur manière. Etni-K, avec son style particulier représentera ce que les passionnés appellent le « Old school » avec ses sonorités des années 90 à savoir le Boombap. Codex illustrera le « Middle school » et Elita apportera le « New school » et des sonorités plus modernes avec le Trap. « Ceci-dit, on réservera quand même une bonne surprise au public. Par exemple, nous Codex on chantera quelques-uns de nos compositions en version acoustique », confie Shyro du groupe Codex qui représentera son album « Vata sarobidy ». Elh Jee du groupe Elita qui y chantera son album « Diamon­drako », d’ajouter « À travers ce concert, on se plaira à retranscrire sur scène l’amour, essentiellement cet amour qu’on a en commun pour le rap. De plus, on y représentera un rap plus mature et plus représentatif de notre identité ». Pour sa part,
Etni-K qui sortira également son nouvel album ET-2 s’y représentera à travers sa première scène solo, depuis dix ans de carrière. « On prône notre vision de la société et du quotidien. Loin de faire une simple critique sociale, on promeut avant tout, ce message de solidarité, de fraternité et d’unité à travers la musique rap », conclut Etni-K. Cerise sur le gâteau, le public qui assistera à ce concert, pourra s’approprier chaque album de ces trois groupes, munis uniquement d’une clé USB.
Andry Patrick Rakotondrazaka