Accueil » Régions » Transport RN4 – Des resquilleurs contournent les barrages
Régions

Transport RN4 – Des resquilleurs contournent les barrages

Les gens marchent à pied vers Ambondromamy.

Si la circulation sur la route nationale 4 reliant Mahajanga à Antananarivo est coupée depuis le mardi 23 mars dernier, des gens continuent d’entrer à Mahajanga par leurs propres moyens comme le transbordement.

Comme les activités des taxis-brousse de la coopérative nationale sont suspendues depuis dix jours, ceux de la zone régionale continuent de desservir Marovoay, Ambato Boeny et jusqu’à Ambondromamy au départ de Mahajanga.

Le premier barrage sécuritaire est placé à Anjiajia, dans le district d’Ambato Boeny. Tandis que le barrage sanitaire se trouve à Ambondromamy. Le trafic et la circulation interviennent à partir de cette commune urbaine car les taxis-brousse venant de la capitale s’arrêtent à Ambondromamy. Ceux de la RN6 venant de la région Sofia se croisent aussi sur place. Ils ne peuvent pas aller vers Mahajanga.

Seuls les véhicules de service essentiel dont des camions-citernes transportant du carburant et des véhicules des matières stratégiques tels que de l’oxygène médical peuvent circuler

Les passagers qui doivent retourner à Mahajanga débarquent alors sur place et marchent jusqu’au croisement d’Anjiajia. Il en est de même pour ceux qui montent vers Antananarivo.

Un témoin a raconté qu’il avait quitté Tana par taxibrousse jusqu’à Ambondro­mamy. Puis, il a marché pendant plus d’une demiheure jusqu’à Anjiajia.

« Les frais de taxi-brousse à partir d’Anjiajia jusqu’à Mahajanga atteignent 10 000 ariary. Au total, j’ai déboursé plus de 45 000 ariary pour arriver à Mahajanga au départ d’Andohatapenaka », a raconté le père de famille.

Des étudiants de Mahajanga sont partis à pied à partir d’Anjiajia vers Ambondromamy pour prendre le taxi-brousse vers Mampikony.

« La fermeture de la nationale 4 pour les taxis-brousse n’est pas la bonne solution car les véhicules continuent de rouler », a déploré un chauffeur qui est coincé à Ambondromamy depuis le 23 mars et ne peut pas rentrer à Antananarivo.

Les heures d’ouverture du barrage sanitaire à Ambondromamy sont de 8h à 10h le matin et de 15h à 17h l’après-midi, après ces horaires la circulation est fermée. Aucun véhicule ne peut rentrer même avec une autorisation d’après les gendarmes sur place.

Commenter

Ce formulaire recueille votre nom et adresse e-mail afin que nous puissions valider votre commentaire. Veuillez consulter notre politique de confidentalité afin de prendre connaissance sur la façon dont nous protégeons vos informations.
Je consens à ce que L'Express de Madagascar collecte mon nom et email..

Cliquez pour commenter