Accueil » Social » Enseignement – Les vacances de Pâques prolongées
Social

Enseignement – Les vacances de Pâques prolongées

Les  élèves  et  les  étudiants  passent  un  congé  assez  long.

Les élèves et les étudiants vont bénéficier de quinze jours de vacances. L’enseigne­ment s’arrêtera le 2 avril dans les établissements scolaires et dans les universités pour ne reprendre que le 19 avril. L’État a prolongé d’une semaine les vacances de Pâques. Ceci, afin de freiner la propagation du virus de Covid-19. C’était lors du conseil des ministres en visioconférence, le 31 mars.

Aussi bien les parents d’élèves que les enseignants vont être satisfaits de cette décision. Des parents d’élèves ont commencé à tirer la sonnette d’alarme, face à la propagation du virus en milieu scolaire. Certains n’envoient plus leurs enfants à l’école, ces derniers jours. « Au moins une dizaine d’élèves sont absents par classe, depuis mardi. Certains sont malades, mais beaucoup de parents ont, également, décidé de laisser leurs enfants à la maison. Ils craignent que leurs enfants attrapent le virus à l’école », indique le responsable d’un établissement scolaire public.

Des écoles publiques et des écoles privées ont déjà anticipé leurs vacances, pour cause de propagation de Covid-19. Au lycée Jules Ferry à Faravohitra, six enseignants seraient contaminés. Les examens prévus se tenir cette semaine, dans cet établissement, ont été annulés.

Risque elevé

Dans d’autres établissements scolaires, des élèves auraient apporté le virus chez eux et ont contaminé leurs parents. L’université d’Anta­nanarivo a, aussi, suspendu ses cours, pour une durée de quatorze jours, depuis le 30 mars, pour cause de propagation du coronavirus.

Avec ces vacances, la propagation du virus devrait diminuer. Le respect des gestes barrières est difficile en milieu scolaire. Même si le lavage des mains s’applique à l’entrée des salles de classe, il est peu probable que le virus ne se transmet chez des élèves qui doivent s’asseoir deux par table, en classe. La distanciation physique de un mètre n’est pas respectée. Et dans les cours, en jouant ensemble avec des masques maladroitement portés, le risque de transmission du virus est élevé. Dans les universités, les salles de classe sont très peu aérées, alors que le nombre d’étudiant par salle peut aller jusqu’à mille, pour certaines facultés.

Par ailleurs, lorsque les élèves et les étudiants restent chez eux, il y aura moins de monde, dans les moyens de transport en commun, un autre endroit propice à la transmission du coronavirus

Commenter

Ce formulaire recueille votre nom et adresse e-mail afin que nous puissions valider votre commentaire. Veuillez consulter notre politique de confidentalité afin de prendre connaissance sur la façon dont nous protégeons vos informations.
Je consens à ce que L'Express de Madagascar collecte mon nom et email..

Cliquez pour commenter