Accueil » A la une » Coronavirus – Record de décès au quotidien
A la une Social

Coronavirus – Record de décès au quotidien

Le  bilan  de  la  journée  de  30 mars  avec  un  record  de  décès  depuis  le  début de  la  pendémie.

Le virus de Covid-19 continue à tuer. Quinze morts sont enregistrés dans cinq régions, dernièrement.

Le nombre de décès lié au coronavirus toujours en hausse. Le 30 mars, quinze morts sont déclarés : sept à Analamanga, quatre dans la région Boeny, un à Atsinanana, un dans la Sava, un à Analanjirofo et un à Sofia, selon le bilan épidémiologique publié le 31 mars. Ce qui porte à quatre cent dix-huit les chiffres officiels des victimes du coronavirus, en un an d’épidémie. Les cent cinquante sur ces quatre cent décès ont eu lieu, depuis la recrudescence de l’épidémie, au mois de janvier.

Les décès liés au coronavirus sont nombreux, en cette deuxième vague de l’épidémie. L’année passée, on pouvait compter sur les doigts de la main, le nombre de décès rapporté par jour. « Les patients qui décèdent chez nous sont tous des personnes qui développent les formes graves de la maladie. Nous n’accueillons, d’ailleurs, que des cas graves », indique un médecin.

Le retard des traitements serait la principale cause du décès. « Des malades qui présentent des symptômes de la maladie à coronavirus pensent qu’il ne s’agit que d’une petite grippe, tout en espérant que leur état va s’améliorer avec des remèdes naturels. Mais c’est faux! Il faut tout de suite consulter un médecin, lorsque les symptômes de la grippe apparaissent. Cela peut être le coronavirus », exhortent des médecins.

Mort rapide

Une évolution très rapide de la maladie serait, par ailleurs, constatée chez certains patients et peut entraîner la mort. « Elle allait encore bien le lundi. Le mardi après midi, elle avait fait une légère détresse respiratoire. Le mercredi, elle était tombée dans la fatigue et le jeudi, elle a tiré sa révérence », témoigne le proche d’une victime.

Les professionnels de santé seraient entrain d’étudier et d’analyser les causes de cette rapidité du décès chez certains patients atteints par la Covid-19.

Jusqu’à présent, les diabétiques, les hypertendus, les personnes âgées restent les plus vulnérables à la maladie. La plupart des personnes décédées seraient âgées de plus de cinquante ans. Des jeunes de la trentaine d’année, bien que peu nombreux, auraient, également, succombé à cette maladie, dernièrement. Le variant du virus sud-africain attaquerait les jeunes.

Cent soixante-deux nouveaux cas

Cent soixante-deux personnes ont été testées positives au coronavirus, le 30 mars. Les cent sept se trouvent à Analamanga, dix-huit à Atsinanana, douze à Diana, dix à Analanjirofo, six à Atsimo Andrefana, cinq à Boeny, deux à Alaotra Mangoro, un à Ihorombe et un à Menabe. Deux mille cent patients sont en cours de traitement dans toute l’île. Deux cent quarante-six développent la forme grave de la maladie. Le taux de positivité est de 21%.

Commenter

Ce formulaire recueille votre nom et adresse e-mail afin que nous puissions valider votre commentaire. Veuillez consulter notre politique de confidentalité afin de prendre connaissance sur la façon dont nous protégeons vos informations.
Je consens à ce que L'Express de Madagascar collecte mon nom et email..

Cliquez pour commenter