Social

Redevabilité social – Engagement massif des entreprises locales

Ruée des entreprises privées à Mamory pour contribuer à la lutte contre le covid-19.

Élan de solidarité. Malgré les contraintes subies par le secteur privé avec le ralentissement de l’économie nationale face à la situation de confinement, certaines entreprises prennent malgré tout conscience de leur obligation et de leur engagement envers la société malgache, au-delà du simple maintien de leurs activités. C’est le cas de Sicam-CFAO Group, de la Star ou encore de la communauté chinoise à Madagascar , hier.

Si la Sicam a mis à la disposition du Centre de commandement opérationnel-covid 19 (CCO-covid 19) une vingtaine de véhicules, la Star a produit et offert un million de bouteilles d’eau avec des étiquettes spéciales mentionnant des messages citoyens comme les gestes à adopter dans la prévention de la pandémie. La communauté chinoise quant à elle a fait un don d’une valeur de deux cent soixante-dix millions d’ariary avec une vingtaine de tonnes de riz ainsi qu’une centaine de milliers de masques.

« Cette modeste participation devrait pouvoir contribuer à solutionner un besoin en transport grandissant de toutes les parties prenantes, dans la lutte contre l’épidémie », soutient Frédéric Hebert de Sicam, dont les véhicules assureront, en grande partie, les déplacements du personnel du CCO, des ministères, du personnel soignant et éventuellement pour l’évacuation des malades, le tout dans le respect total de toutes les dispositions mises en place par l’OMS.

« Ces masques ont été importés d’urgence par cargo de la Chine. Avec ces dons, nous accompagnons nos prières et notre soutien total au gouvernement et surtout au peuple malgache afin que nous puissions surmonter tous ensemble cette pandémie », ajoute Sylvain Liu, le représentant de la communauté chinoise à Madagascar.

Dans le même ordre d’idées, Vivo Energy qui distribue les produits Shell à Madagascar, a fourni du carburant au CCO, à travers des cartes qui peuvent être utilisées auprès des stations Shell sur tout le territoire. « C’est le minimum que nous puissions faire », indique le directeur général Mondher Bouhouche. La redevabilité sociale des entreprises prend tout son sens en ces temps difficiles.

 

Commenter

Ce formulaire recueille votre nom et adresse e-mail afin que nous puissions valider votre commentaire. Veuillez consulter notre politique de confidentalité afin de prendre connaissance sur la façon dont nous protégeons vos informations.
Je consens à ce que L'Express de Madagascar collecte mon nom et email..

Cliquez pour commenter