Social

Quatrième arrondissement – Des personnes âgées oubliées

Razaiarisoa Helène, une femme de 75 ans est venue à Analakely dans la matinée puisqu’elle n’est pas encore dans la liste au niveau de son fokontany.

« Je suis là depuis le début de la matinée », indique-t-elle, assis sur le bord de la route avec un groupe de femmes âgées, en attendant que des personnes puissent entendre leur situation. Cette mère de famille, habitant au niveau d’Andrefan’Am­bohi­janahary, déplore le manque de transparence dans la gestion et la distribution des vivres au niveau de leur fokontany. « Seule­ment deux à trois personnes que je connais ont reçu leurs vivres. Moi et mes voisines ont été omises de la liste », regrette-t-elle. D’après son explication, seule une poignée de personnes pourrait être incluse dans la liste.

« J’ai personnellement vérifié la liste mais j’ai vu que la plupart des personnes inscrites ne sont même pas des personnes âgées », indique-t-elle.

Commenter

Ce formulaire recueille votre nom et adresse e-mail afin que nous puissions valider votre commentaire. Veuillez consulter notre politique de confidentalité afin de prendre connaissance sur la façon dont nous protégeons vos informations.
Je consens à ce que L'Express de Madagascar collecte mon nom et email..

Cliquez pour commenter