Accueil » Culture » ESCA Antanimena – Samoela exalte ses inconditionnels avec « Zara revy »
Culture

ESCA Antanimena – Samoela exalte ses inconditionnels avec « Zara revy »

Avec « Zara revy », Samoëla confirme son statut  de chanteur populaire incontournable.

Le rendez-vous festif incontournable de ce week-end pour tous les fêtards de la capitale. Les retrouvailles avec Samoela sur le terrain de foot de l’ESCA Antanimena se sont affirmées comme étant des plus chaleureuses hier après-midi. À sa manière, le chanteur de « Sexy girl », l’hymne de ses plus fervents fans depuis ses débuts, a une fois de plus galvanisé un public de tout âge venu l’admirer et chanter à l’unisson chacune de ses compositions. C’est vers 15h que Samoëla rentre en scène, entamant sa chanson « Poteau be » en guise de salutations. De là, c’est toute une épopée nostalgique aux rythmes de ses tubes intemporels qui a su conquérir toutes les générations. Suscitant une véritable liesse populaire sur place, le chanteur conquiert et enchante ainsi le public en rappelant la belle époque de « Efa sy dimy », mais aussi en l’émerveillant avec ses plus récentes compositions issues de son dernier album « Radion’Ambanivolo ». Un moment privilégié pour Samoëla de pouvoir une fois encore partager sa passion avec le public, « Zara revy » assure un spectacle surprenant. De « Soly » à « Mandeha » en passant par « Folaka ihany », « Rava » et « Havako mamomamo », le chanteur enivre le public qui a su copieusement remplir le terrain de foot de l’ESCA Antanimena. A coup de « Ao anatiny !? Vous êtes géniaux, merci de partager ce moment avec nous », Samoëla accompagné de ses fidèles musiciens anime continuellement ses nombreux fans. D’autant plus que le chanteur a su surprendre le public avec diverses surprises, notamment avec ses invités. À savoir, Meizah qui a assuré l’entracte, suivi du DJ Nicky Di Manu et Scotty Raz pour faire danser la foule. Pareil, la venue de l’accordéoniste Lego qui faisant preuve de fougue et d’énergie s’est refait une jeunesse sur scène en chantant « Kapôty » et « Birizity ». C’est sur le titre « V’loma » que Samoëla termine le concert vers 19h, tout en promettant d’autres retrouvailles encore plus conviviales prochainement.

 

Commenter

Ce formulaire recueille votre nom et adresse e-mail afin que nous puissions valider votre commentaire. Veuillez consulter notre politique de confidentalité afin de prendre connaissance sur la façon dont nous protégeons vos informations.
Je consens à ce que L'Express de Madagascar collecte mon nom et email..

Cliquez pour commenter

Voir aussi