Accueil » A la une » Football – CAN : La charnière centrale des Barea décimée
A la une Sport

Football – CAN : La charnière centrale des Barea décimée

Thomas  Fontaine,  Jérémy  Morel  est  également  blessé.

Jérémy Morel rejoint Thomas Fontaine dans la liste des blessés. Nicolas Dupuis devra composer une autre charnière centrale pour le déplacement en Éthiopie et la réception du Niger.

Voilà le genre de nouvelle qu’on a horreur de relayer. Jérémy Morel sera indisponible pour une durée d’un mois. Le défenseur de 36 ans s’était blessé lors de la réception de Lille, le dimanche 21 février dernier.

Après diagnostic, sa durée de rétablissement a été annoncée en fin de semaine dernière. Il sera absent entre quatre et cinq semaines. Il est victime d’une déchirure du psoas, un fléchisseur de hanche très important.

Un véritable coup dur aussi bien pour son club que pour la sélection malgache. En effet, il y a de grandes chances qu’il soit trop juste pour les deux prochains rendez-vous des Barea, le samedi 27 mars contre l’Éthiopie et le mardi 30 mars contre le Niger.

Solution

Jérémy Morel rejoint donc l’infirmerie. L’infirmerie où se trouve également Thomas Fontaine. Opéré d’un tendon d’Achille en janvier dernier, il est éloigné des pelouses pour plusieurs mois.

En d’autres termes, la charnière centrale des Barea est décimée.

Nicolas Dupuis dispose d’un mois pour trouver des solutions. La solution la plus évidente renvoie à Pascal Razakanantenaina. Bapasy s’annonce comme une alternative aussi logique que sérieuse, de par son expérience notamment. Puis, il faudra aligner un deuxième arrière stoppeur. Et ce, afin de compléter la paire de centraux, qui évolueront entre les latéraux indéboulonnables que sont Romain Métanire et Jérôme Mombris.

En plus de Morel et de Fontaine, un troisième titulaire pourrait aussi manquer à l’appel contre les Antilopes et le Mena. Il s’agit de Lalaina « Bôlida » Nomenjanahary.

Il avait été touché au ligament interne du genou gauche face à la Côte d’Ivoire, en novembre 2020. En rééducation depuis la fin d’année dernière, le joueur du Paris FC reste incertain pour l’instant.

Une chose est sûre, le sélectionneur des Barea va devoir puiser dans ses réserves pour la fenêtre internationale du mois de mars.

Commenter

Ce formulaire recueille votre nom et adresse e-mail afin que nous puissions valider votre commentaire. Veuillez consulter notre politique de confidentalité afin de prendre connaissance sur la façon dont nous protégeons vos informations.
Je consens à ce que L'Express de Madagascar collecte mon nom et email..

Cliquez pour commenter