Accueil » A la une » Émeutes à Toliara – Des magasins pillés et des coups de feu
A la une Régions

Émeutes à Toliara – Des magasins pillés et des coups de feu

Les  commerces  ont  été  obligés  de  fermer  boutique  à  Tanambao.

La grève des étudiants de l’université de Maninday a pris une autre tournure, samedi dernier. Des commerces ont été cassés et des individus se sont affrontés avec les forces de l’ordre.

Douze magasins ont été forcés avec des outils métalliques ou des morceaux de planches. Des marchandises telles que des produits de beauté, des effets vestimentaires, des ustensiles de cuisine, des meubles en mélamine et plastique et même des rouleaux de tissus, ont été volées de bon matin samedi dernier. Les propriétaires n’étaient même pas encore présents ou étaient sur le point d’ouvrir leurs magasins. Des individus profitant de la grève des universitaires lesquels arrivaient en masse de par le marché de Scama, ont profité pour piller les magasins à Andolombazaha Tanambao, sis à trois cent mètres de là.

Une dizaine de commerces ont été dévalisés et les profiteurs n’ont rien laissé. « On a tout perdu, tout. Ce ne sont pas les étudiants grévistes qui nous ont pillés, ce sont ces badauds et tireurs de cyclo-pousse d’Ankilifaly » pleure une commerçante. Les forces de l’ordre sont venues sur les lieux, à peu près sept minutes après les pillages. Des poursuites jusque dans les quartiers de Tanambao Memorial, Tanambao Morafeno et Ankilifaly s’ensuivaient. Du côté du marché de Scama, des profiteurs ont également exploité la venue des étudiants pour saccager les des petits commerces de confection, des vendeurs de fruits qui se trouvaient au bord de la chaussée. Les forces de l’ordre présentes les ont éparpillés et les jets de pierre pleuvaient. Dans la mêlée, un coup de feu a éclaté et un homme est tombé à terre. Il a été évacué à l’hôpital car il a reçu une balle au niveau du ventre.

Stratégie

Trois autres personnes ont été blessées, piétinées lors des courses poursuites. Aux dernières précisions, ces blessés ne sont pas des étudiants vu que ceux-ci n’ont pu accéder au- delà du marché de Scama. Ils ont été repoussés à revenir au campus. Une trentaine de personnes sont indiquées avoir été embarquées par les forces de l’ordre. L’Organe mixte de conception (OMC) Atsimo Andrefana n’a pas sorti de bilan ni précisé l’origine de la balle. Le soir, l’entité a surtout invité la population de Toliara à rester calme et les étudiants à ne pas sortir du campus.

Toute forme de réunion a été déclarée interdite. Les commerçants ont vivement critiqué la stratégie des forces de l’ordre. « Ces éléments auraient dû et devraient être présents un peu partout ne serait ce que dans ce grand marché en ces temps troubles. Ils se regroupent seulement à un endroit et ne peuvent intervenir que tardivement en cas de pillage » réagit un épicier de Scama. Le temps d’une journée, Toliara a été une ville morte car tous les commerces ont préféré fermer pour éviter les casses.

Hier dimanche, quelques un seulement ont été ouverts. Les environs d’Andolombazaha sont restés fermés. L’après-midi de la scène de casse, les autorités conduites par le ministre de la Jeunesse, Tinoka Roberto Raharoarilala sont venues rencontrer les étudiants au campus de Maninday et ont promis des solutions. Hier après-midi, une délégation de cinquante-six techniciens et des représentants du ministère de l’Enseignement supérieur et de la présidence sont arrivés à Toliara. Le recensement des étudiants est annoncé démarrer ce jour dans le cadre du projet de digitalisation.

1 commentaire

Ce formulaire recueille votre nom et adresse e-mail afin que nous puissions valider votre commentaire. Veuillez consulter notre politique de confidentalité afin de prendre connaissance sur la façon dont nous protégeons vos informations.
Je consens à ce que L'Express de Madagascar collecte mon nom et email..

Cliquez pour commenter

  • Des émeutes pour du riz !! Soutien aux Tulearois. Il faut survivre, toujours lutter, la faim pour les uns, le froid de – 4°C la nuit pour les autres en France – « LA FAIM  » , je conseille le très bon livre de Knut Hansund. Cela ne remplit pas l’estomac mais cela donne des idées -MOFO LANY