Accueil » Océan indien » Seychelles – Un boutre iranien prend feu
Océan indien

Seychelles – Un boutre iranien prend feu

Un boutre iranien semblable à celui qui a pris feu vendredi dernier.

La police aux Seychelles a ouvert une enquête après qu’un boutre iranien a pris feu dans les eaux seychelloises, à l’aube, vendredi dernier. L’incendie s’est déclaré alors que les garde-côtes des remorquaient le navire intercepté vers l’île principale de Mahé. Selon la police, au moment de l’incident, treize ressortissants iraniens se trouvaient à bord du boutre.
Les causes du sinistre ne sont pas établies, les Iraniens ont peut-être voulu échapper à une perquisition en mettant le feu à leur bateau. Trois membres d’équipage ont été hospitalisés pour des brûlures et deux d’entre eux ont été libérés. Un cuisinier reste dans l’unité de soins intensifs de l’hôpital des Seychelles, bien que son état soit qualifié de stable.
Ce n’est pas le premier incident impliquant des ressortissants iraniens arrêtés pour activités illégales aux Seychelles. En novembre, la justice seychelloise avait placé en détention préventive vingt huit Iraniens pour des faits liés à la drogue. Ils avaient été interceptés par le Bureau de lutte contre les stupéfiants (ANB) et les garde-côtes. Cinq cents grammes de résine de cannabis et 2,5 g d’héroïne avaient été saisis à bord.
En avril 2018, un boutre iranien transportant quatorze membres d’équipage avait lui aussi pris feu et avait coulé. En janvier 2018, la Cour suprême des Seychelles avait condamné deux ressortissants iraniens à la prison à vie pour avoir importé de l’héroïne et de l’opium.

© JIR

Commenter

Ce formulaire recueille votre nom et adresse e-mail afin que nous puissions valider votre commentaire. Veuillez consulter notre politique de confidentalité afin de prendre connaissance sur la façon dont nous protégeons vos informations.
Je consens à ce que L'Express de Madagascar collecte mon nom et email..

Cliquez pour commenter

Voir aussi