ENVIRONNEMENT - La conservation des zones humides primordiale


En plus d’être un lieu de survie pour diverses espèces d'oiseaux aquatiques et d’autres espèces endémiques, les zones humides contribuent grandement à plusieurs rôles pour les écosystèmes. La Grande île dispose d’une surface étendue de zones humides qui abritent une riche biodiversité. Celles se trouvant en milieu urbain sont actuellement exposées à des pressions et les impacts se font sentir. Pour ne citer que le cas des zones humides de la capitale qui se trouvent menacées par les remblayages. “La Parc Tsarasoatra, se situant en plein cœur de la capitale, qui est l’une des sites Ramsar, souffre particulièrement des remblayages effectués aux alentours actuellement. Il faut remarquer que ce parc dispose d’un environnement urbain essentiel aux espèces, dont des oiseaux d’eau”, indique Andoniaina Narisoa, point focal des Zones Humides auprès du ministère de l’Environnement et du développement durable. Lors de la célébration de la journée mondiale des zones humides l’année dernière, il a été constaté que 60% des zones humides d’Antananarivo sont détruites. En 2021, la surface des zones humides de Madagascar était de 4 137 731 km². Les zones humides abritent 40% de la biodiversité. La grande île détient actuellement, vingt-et-un sites Ramsar. Ces zones humides jouent un rôle crucial en matière d’atténuation du dérèglement climatique. De plus, elles assurent aussi le rôle de filtre et d’autres utilisations essentielles. Actuellement, des pressions pèsent sur les zones humides, la surexploitation des ressources halieutiques, ou encore le changement climatique entraînant le tarissement des eaux, sont les problèmes rencontrés par les zones humides dans le pays. On constate actuellement que les zones humides subissent des pressions. Il s’agit principalement des problèmes du remblai des rizières ou encore l’exploitation des mangroves. Les effets pourraient être fatals puisque en tant que zones humides, ces dernières assurent l’approvisionnement en eau. Leur déclin auront des effets notables sur l’homme. Restauration En marge de la célébration de la journée mondiale des zones humides, célébrée chaque 2 février, la restauration de ces zones humides est au cœur des actions. “ Après la COP14 sur les sites Ramsar, le renforcement de la restauration des zones humides est particulièrement souligné. Mis à part les sites déjà inclus dans le Ramsar, d’autres zones humides devront être ajoutées. Parallèlement, les gestionnaires des sites renforcent également les engagements dans la conservation des sites”, indique la responsable auprès du MEDD. Pour cette année, la célébration de la journée mondiale sera marquée par une sensibilisation sur la nécessité de conservation de ces zones. La journée se déroulera demain dans la région Alaotra Mangoro, dans les marais de Torotorofotsy, qui regorgent en biodiversité, dont la grenouille mantelle dorée et une centaine d’espèces d’oiseaux. L’ouverture officielle de la campagne de reboisement aura lieu en même temps que la célébration.  
Plus récente Plus ancienne