Accueil » A la une » Épidémie de coronavirus – Les formes graves en hausse à Analamanga
A la une Social

Épidémie de coronavirus – Les formes graves en hausse à Analamanga

Le test de glycémie est systématique chez les porteurs du virus de Covid-19, les diabétiques sont vulnérables au coronavirus.

Les cas graves du coronavirus augmentent progressivement dans les hôpitaux. Plusieurs lits sont, encore, disponibles pour accueillir les formes graves.

Le nombre de patients qui développent la forme grave de la Covid-19 est en hausse dans la capitale. Il est passé de dix-sept à vingt-huit, en l’espace d’une semaine, dans les hôpitaux d’Antananarivo. Ils sont regroupés, principalement, dans les centres hospitaliers universitaires (CHU) Joseph Ravoahangy Andrianavalona, Joseph Raseta Befelatànana, Anosiala et Andohatapenaka.

Malgré cette hausse, ces hôpitaux ne sont pas encore débordés, comme lors de la période du pic, aux mois de juin-juillet. Dans tout Mada­gascar, quarante-deux patients développent la forme grave. À part Anala­manga, Matsiatra Ambony et Vakinankaratra ont aussi des cas graves, dont treize à Matsiatra Ambony et un cas à Vakinankaratra. Deux cas graves ont succombé, durant la semaine du 23 au 29 janvier, dont un à Vaki­nankaratra et un autre à Matsiatra Ambony, rapportant à deux cent quatre vingt-et-un le nombre de décès lié à la Covid-19, depuis mars 2020.

Une légère baisse des nouveaux cas a été constatée, durant la semaine précédente. Trois cent vingt-deux nouveaux cas, contre quatre cent quarante-deux, durant la semaine du 16 au 22 janvier. Analamanga reste l’épicentre de la maladie, avec cent cinquante-six cas.

Inquiétante

La semaine antérieure, Antananarivo avait deux cent cinquante deux nouveaux cas. Des nouveaux cas ont été détectés dans douze autres régions, à savoir, Matsiatra Ambony, Atsina­nana, Amoron’i Mania, Menabe, Vatovavy Fitovi­nany, Diana, Anosy, Boeny, Vakinankaratra, Atsimo Andrefana, Analanjirofo, Sava. La hausse des cas à Menabe est, par ailleurs, inquiétante. Quatre, la semaine du 16 au 22 et vingt-deux, durant la semaine du 23 janvier. Une école catholique à Morondava a fermé temporairement ses portes, suite à cette hausse des cas.

Cinq cent soixante-neuf porteurs du virus de Covid-19 sont sous traitement dans tout Madagascar, selon le dernier rapport du centre de commandement opérationnel (CCO). S’il y a des malades, il y a aussi des guéris. Deux cent quatre vingt-cinq personnes sont déclarées guéries, dernièrement. Le virus circule, toujours, les gestes barrières doivent être maintenus pour prévenir la maladie.

Commenter

Ce formulaire recueille votre nom et adresse e-mail afin que nous puissions valider votre commentaire. Veuillez consulter notre politique de confidentalité afin de prendre connaissance sur la façon dont nous protégeons vos informations.
Je consens à ce que L'Express de Madagascar collecte mon nom et email..

Cliquez pour commenter