A la une Sport

Mx Monster Energy – Ranty Ernest en épouvantail

Ranty demeure invaincu dans son jardin jusqu'à aujourd'hui.

Vainqueur des deux dernières courses de la précédente saison, Ranty Ernest se présente comme l’homme à battre. Il roulera sur une FC350 pour le MX Monster Energy de ce dimanche.

Le championnat de moto tout-terrain MX débute ce dimanche, au circuit d’Iavoloha. Le terrain de prédilection de Ranty Ernest. Là où le champion de Madagascar 2018 a l’habitude de s’entraîner.

Une piste dont il connait les moindres recoins, où il est invaincu jusqu’à aujourd’hui. De retour en compétition vers la fin de l’année dernière, il se présente aujourd’hui comme l’homme à battre. Il a remporté les deux dernières courses de 2019, à Antsirabe et sur ce circuit d’Iavoloha même.

Ranty est resté fidèle à Husqvarna. Toutefois, il est passé à une cylindrée supérieure. Depuis son retour, il évolue sur une FC350, alors qu’il roulait sur une FC250 auparavant. Plus puissante logiquement, mais plus lourde aussi et donc plus difficile à manœuvrer.

« Concernant ma forme actuelle, je me sens bien sur la moto », confie-t-il en toute modestie. « Je poursuis toujours la prise en mains et mon adaptation sur la FC350 », rajoute-t-il.

Mathias Plantive, le champion « MX » 2019 sur Honda, manquera à l’appel. Il participera uniquement au championnat « enduro/endurance » cette saison. Pour sa part, Claudio Tida soigne toujours sa blessure au poignet droit et il semble que le champion 2012/14/15/16/17 ne rempilera pas avec KTM.

Deux manches de 25 min

Or, ces deux pilotes sont les seuls à pouvoir suivre réellement le rythme de Ranty sur les deux manches 25 minutes d’un cross de ce genre. Seul en tête devant tout le peloton. Voilà le scénario qui pourrait se produire ce dimanche pour le pilote Husqvarna.

À moins que Randy Rakotoarimanana vienne le titiller de plus près. Le pilote Kawasaki a déjà démontré qu’il avait un fort potentiel. Néanmoins, le paddock s’accorde à dire qu’il lui reste un dernier pallier à franchir, pour se mettre définitivement au même niveau que les trois derniers champions nationaux. À voir ce dimanche s’il arrive à passer cette ultime marche vers les sommets.

Ce MX Monster Energy constituera le premier des huit rendez-vous de l’exercice 2020. Un exercice qui amènera les concurrents dans plusieurs villes jusqu’en décembre. Citons Antsirabe à deux reprises, Toamasina, Ilakaka et Toliara.

Commenter

Ce formulaire recueille votre nom et adresse e-mail afin que nous puissions valider votre commentaire. Veuillez consulter notre politique de confidentalité afin de prendre connaissance sur la façon dont nous protégeons vos informations.
Je consens à ce que L'Express de Madagascar collecte mon nom et email..

Cliquez pour commenter