Social

CUA – La gestion des marchés à l’étude

La CUA envisage d’améliorer la gestion des marchés de la capitale.

Les projets de réforme sur la gestion des marchés sont attendus au Conseil Municipal.

La gestion des marchés est au centre des débats, surtout après l’assainissement massif mené dans plusieurs quartiers de la capitale. Le plan d’action du maire Naina Andriantsitohaina n’est pas pour l’instant validé au Conseil municipal.

La reforme sur la gestion des marchés d’Antananarivo est la priorité de Naina Andrian-tsitohaina. La validation de son programme au sein du Conseil municipal est attendue du fait que les conseillers travaillent actuellement sur l’adoption du budget pour 2020. Pour l’instant, la mesure d’urgence est appliquée, notamment après le déplacement des marchands d’Alakamisy au jardin d’Anosy. Décision qui suscite des réactions dans l’opinion publique. Si c’est le manque de place qui a motivé la commune urbaine d’Antananarivo d’opter pour l’ouverture du jardin aux marchands ambulants, transformer l’espace vert en un lieu de marché n’est pas apprécié par des observateurs.

Accompagnement

Une initiative inattendue puisque l’ancien pouvoir a aménagé le site pour donner plus d’esthétique au bord du lac Anosy. Même si le pouvoir central et l’ancien maire de la commune urbaine d’Antananarivo n’avaient pas partagé la même tendance dans la gestion de la ville, le fait d’accorder une faveur aux marchands ambulants pour occuper le jardin public n’aurait jamais été dans le programme.

Cependant, l’initiative est logique, selon un conseiller municipal, car il fallait au moins proposer une mesure d’accompagnement avant de chasser les marchands ambulants. Cette fois, c’est l’espace goudronné dans le jardin public d’Anosy qui sera dédié aux marchands. Pour l’instant, aucun responsable au sein de la CUA ne précise que la décision sera définitive. L’adoption d’une solution durable est en cours, selon l’information. La rencontre de Naina Andriantsitohaina avec les opérateurs qui s’est tenue à l’Hôtel de ville, hier, justifie cette démarche. Le maire d’Antananarivo compte élargir le partenariat avec le privé dans l’instauration des espaces verts et l’embellissement des jardins dans la capitale. Cela sous-entend que le jardin d’Anosy ne sera pas occupé très longtemps.

Commenter

Ce formulaire recueille votre nom et adresse e-mail afin que nous puissions valider votre commentaire. Veuillez consulter notre politique de confidentalité afin de prendre connaissance sur la façon dont nous protégeons vos informations.
Je consens à ce que L'Express de Madagascar collecte mon nom et email..

Cliquez pour commenter