Economie Régions

Antsiranana – La banque Centrale se délocalise

Le gouverneur de la Banque Centrale entouré des autorités régionales.

Pour sa première mission de travail hors d’Antananarivo, le gouverneur de la Banque Centrale a choisi le Nord. Ce fut une journée marathon passée à Antsiranana.

Le gouverneur de la Banque Centrale de Madagascar (BCM), Henri Edmond Rabarijohn, a effectué mardi, sa première visite de travail en dehors de la capitale depuis sa prise de fonction. Ce déplacement l’a conduit dans le Nord de la Grande île, à Antsiranana plus précisément. C’était une journée marathon pour lui et la délégation qui l’accompagnait. En premier lieu, il a rendu visite au préfet et au chef de la région Diana.

Le gouverneur Rabarijohn leur a expliqué sa mission, le rôle et les attributions de la Banque Centrale. Il a aussi profité de l’occasion pour présenter le nouveau directeur de la représentation territoriale à Antsiranana, Castelanis Matrio.

Durant cette entrevue avec les deux personnalités régionales, concernant la situation économique de la  région, il a mis l’accent sur la nouvelle politique monétaire de la BCM. Celle-ci s’oriente vers la protection de la valeur de l’ariary, la stabilité financière et l’augmentation des exportations en or. « Si les recettes d’exportation augmentent, la valeur de notre monnaie restera stable. Mais cela ne se réalisera pas sans la collaboration de tous », lance-t-il.

Points forts et faibles

Henri Edmond Rabarijohn a aussi eu des séances de travail successives avec toutes les catégories du personnel de l’administration des finances publiques et une rencontre avec les responsables des banques primaires et des institutions de microfinance. Des points forts et faibles ont été évoqués à chaque fois. Pour le secteur public, des améliorations sur la méthode de travail ont été envisagées, surtout sur le traitement des avis, la mise à disposition de l’argent aux régisseurs…

Durant la rencontre à l’Hôtel de la Poste avec les responsables des banques primaires, trois thèmes ont été abordés: la démonétisation, de l’affaire de dépôt de billet de comptage et de l’approvisionnement. L’occasion a permis aux participants d’évoquer des failles interminables de la Banque Centrale : entre autres, la non-conformité à la commande des petites coupures livrées lors d’un retrait, les horaires d’ouverture qui ne correspondent pas à la  réalité… Le gouverneur leur a promis de résoudre ces problèmes.

Pour terminer sa visite dans le Nord, il a assisté à  la  cérémonie familiale de la mise en place officielle du nouveau directeur et de la remise de distinctions honorifiques à quatre employés.